Dernier reçu Premier servi

Apert opère

ApertLanskine.jpg

On connaît bien Olivier Apert, le complice de François Boddaert dans leurs exercices de provocation, on connaît aussi le lecteur de Pétrus Borel, de Mina Loy (il a publié récemment plusieurs de ses livres dont un volume de Poésies complètes, chez Nous, 2017), de Robert Montesquiou et même de la  […]

Lire la suite

Le fanfaron magyar

JanosTartarin.jpg

Panache, musicalité et drôlerie, voici Háry János, le vétéran, un poème de deux cents vers qui n'avait jamais traduit en français. Pensez, deux cents vers écrits en 1840 par János Garay (1812-1853)... il fallait bien quelques siècles pour l'aider à passer les frontières... A moins que les racontars  […]

Lire la suite

Louis Roubaud poursuit l'enquête

RoubaudPorstitu.jpg

Après le bagne de Guyane, les bordels de France et de Navarre, Louis Roubaud était un reporter tout terrain et plein d'esprit. De Djibouti et de l'oasis d'Ambouli, propos des unes et des autres... Croyez-moi, rabngez votre dictionnaire ! Le milieu a bien évolué, je ne dis pas seulement depuis  […]

Lire la suite

Des usages du sarcophage

IoannouYorgos.jpg

Il y a plusieurs manières d'user d'un sarcophage antique. Passée la date de péremption (en centaines d'années), Yorgos Ioannou (1927-1985) nous en présente une, réservée aux amants de centre-ville. Couvercle compris. Auteur désormais classique des lettres grecques du siècle dernier, Yorgos Ioannou  […]

Lire la suite

Pitigrilli 1924

Pitigrilligiovene.jpg

Parce qu’il est l’heure de lire Cocaïne, de Pitigrilli, tout juste paru avec une magnifique postface d’Umberto Eco. On se souvient peut-être qu’il fut d’abord traduit en français par Gabriel de Lautrec, amuseur s’il en est. Pitrigrilli, qui a trouvé son pseudonyme « Petit-Gris » dans les peaux  […]

Lire la suite

Vingt-quatre saisons par an

InabaPeninsule24.jpg

Traduite en français l'année de sa disparition à l'âge de soixante-quatre ans, Mayumi Inaba a été remarquée par les amateurs de la gent félidée. La poète et romancière japonaise relatait dans ce premier livre mis à leur disposition les vingt années qu'elle avait partagées avec son chat. On imagine  […]

Lire la suite

Anarchie partout

SHuynhTan.jpg

Ce qu'on apprécie chez Stéphan Huynh Tan, c'est son air de ne pas s'en mêler - de rien - tout en allongeant quelques magnifiques paires de soufflets à l'exégèse banale. Rien ne sert de répéter sans cesse les mêmes billevesées d'analyses fripées, pensons par nous-mêmes et tant pis si nos  […]

Lire la suite

Hiératiques urbains

GargoFreemanG.jpg

Pour découvrir New York, John Freeman Gill a trouvé le coche : marcher le nez en l'air. Déambuler en ne regardant pas sa route, c'est un coup à se ramasser quelques gamelles, mais c'est la seule façon de voir ce qui trône au sommet des immeubles anciens de la Grosse Pomme, ville changeante,  […]

Lire la suite

Ours de saison

OursBlanc17.jpg

Tranquille sur sa banquise, L'Ours blanc s'était accordé une vacance. Il s'est donc absenté quelque temps et puis le voici de retour, plutôt très, très en forme. Disons-le, carrément rechargé à bloc. Sa livraison 17 (traduisons : #17 pour les technochoses) est consacrée aux échanges de deux  […]

Lire la suite

L'agenda de Gérard Nerval

nerval-nadar.jpg

Les éditions du Lérot tournent à plein régime. En attendant de vous parler de leur Méténier tout neuf, voici un Nerval nouveau qui mérite d'entrer dans les bibliothèques d'amateurs : grâce aux travaux des historiens littéraires, voici l'agenda réuni du sieur Nerval, recomposé par Michel Brix. Jour  […]

Lire la suite

Maison vide sans Picasso

SLKDoraMaar.jpg

Sans Picasso, Dora Maar a dû faire avec. Si l'on peut dire. Leur relation (fameuse) avait débuté en 1936. Après avoir été la maîtresse de Georges Bataille, Henriette Theodora Markovitch, dite Dora Maar, fut présentée au peintre par Paul Eluard aux Deux Magots. Leur relation prit fin en 1943. La  […]

Lire la suite

Les mains vides

Trimardeurs_de_Steinlein.jpg

Pour honnir les cyniques qui confondent à dessein chômage et farniente, retrouvons le roman de Maria Borrély (1890-1963) qui les informerait sur la mansuétude (puisqu'attendrir on ne pourra point) : Les Mains vides, l'un de ses derniers livres, daté de 1932, réédité en 1989 par son fils Pierre et  […]

Lire la suite

Les apporteurs de neuf (1884)

Journal_des_assassins.jpg

Bruno Fuligni s’est occupé de ressusciter le Journal des assassins de Jules Jouy (dit « le poète-chourineur » parce qu’il avait débuté comme garçon-boucher), journaliste et écrivain dont la chanson « Derrière l’omnibus » connut un grand succès et qui finit chez les fous à Charenton. Membre du Chat  […]

Lire la suite

Haut de page